ART MOBIL, Les Bains d'art : 
7° édition dimanche 9 septembre
2007

photos haute résolution :

ART MOBIL : 7e Bains d'art

dimanche 9 septembre

Dimanche, plage du Fort Carré : 33 sculptures... et presque toutes flottaient !

en présence des élues Mesdames Paulette Mas et Monique Canova et de l'artiste Marcel Allocco.

Une douzaine d'artistes "patentés" dont :

Krajevicz et Rowland avec leur spectaculaire "table de dîner aux chandelles",  
Carpena et son parasol flottant "l'ange et le diable",  
les "antibustes" de Thibaudin,

la "tête de Ray Charles" de Champollion,  
les pyramides de Pellegrino,  
les "Lemalinettes" de LeMalin.

Les amateurs aussi ont répondu à l'appel à participer, parmi lesquels beaucoup d'élèves des cours d'arts plastiques du Service culturel des Arcades, la barquette enflammée de Gradelet et Barisano, le radeau de Vauban de la famille Gilli...

Malgré les contraintes, un large éventail de techniques a été utilisé, polystyrène, papier ou tissus enduit, bouées, bois... sans oublier une prise au vent réduite et le centre de gravité sous la ligne de flottaison. Il a aussi fallu tenir compte des courants qui rabattaient les sculptures vers le rivage. Mais l'expérience aidant, presque toutes ont résisté à la houle et au vent, pour le plaisir de nombreux spectateurs, amis et promeneurs. "Il n'est pas donné tous les jours d'assister à une exposition entière en mouvement et dans un tel cadre. Le seul critère artistique est de flotter. C'est un spectacle magnifique et émouvant qui ne dure que le temps du coucher de soleil." (V. Champollion)

Ce rendez-vous annuel et convivial de sculptures flottantes suivi d'un pique-nique se déroule depuis 2001. Il est organisé par l'association antiboise ART MOBIL, dont le président Jean-Claude LeMalin rappelle la devise "le jeu est présent dans les œuvres". L'association participe au MAM, Mouvement Artistique Méditerranéen, créé par des artistes de Nice à Gênes, dont nous avons eu un bel exemple.

À  l'année prochaine !

 

 

retour page des Bains d'art